RDC 2022

DISPONIBLE EN LIVE SUR NOTRE CHAINE YOUTUBE <– CLIQUEZ ICI

LIEN D’INSCRIPTION AUX ATELIERS : https://forms.gle/qkznB8TEuQ1yoAfv6

Le monde consiste en une multitude d’entités et de phénomènes en interactions : des systèmes ouverts et à la définition subjective. Cet enchevêtrement de systèmes, leurs frontières subjectives et les comportements qui en émergent constituent des éléments de ce que l’on appelle la complexité. Si les sciences sont nos plus précieux outils pour appréhender le monde, elles ont du mal à composer avec cette complexité. En effet, les sciences sont définies en objet d’études dont les frontières sont essentiellement issues d’un héritage historique, rendant difficile d’appréhender les interconnections entre ces objets. Cependant, de nouveaux outils théoriques et pratiques ont émergé ces dernières décennies. Ils viennent de différents horizons, informatique, sciences humaines et sociales, sciences des systèmes et sciences des systèmes complexes et ont permis à de nouvelles approches de voir le jour.

La thématique de la complexité est omniprésente et centrale dans la transdisciplinarité entre les sciences, mais c’est aussi un enjeu contemporain majeur. Elle est hélas peu souvent explicitée, et méconnue des étudiants et des étudiantes.

Notre événement s’inscrit dans l’optique de répondre aux défis transdisciplinaires et sociétaux de la complexité en permettant la rencontre de différents horizons, cela afin de développer un réseau et des savoirs tout en renforçant le lien entre les acteurs de la vie publique et les chercheurs et étudiants.

Programme détaillé des ateliers du 2 Juin :

9h- 9h30 Accueil des participants et présentation du programme de la journée

9h30-10h00 Brèves présentations thématiques (cliodynamique, systémique…)

10h-10h30 Pause café

10h30-12h Présentation du workshop Emergence collective par Jean-Pierre Llored

12h-14h Pause Repas

14h-16h Atelier 1

16h-16h30 Pause café

16h30-18h00 Atelier 2

Atelier 1

Les participants seront amenés à réfléchir en groupe de 5 sur des exemples de phénomènes propres aux systèmes complexes – l’émergence, la résilience, l’auto-organisation, l’homéostasie, l’adaptation… – dans la société française aujourd’hui. Ces phénomènes seront présentés en amont dans un document envoyé aux participants et un rappel sera organisé lors de la journée dédiée aux ateliers.

Atelier 2

L’objet du second de se focaliser sur des exemples évoqués au premier atelier et d’identifier les institutions impliquées dans l’organisation ou la régulation de ces phénomènes.